Pour les entreprises qui le souhaitent, il y a plusieurs manières de le soutenir avec le mécénat en nature, de compétence ou financier.Le mécénat en nature grâce à des dons de matériels par exemple nous permet de mieux accueillir les jeunes dans les camps, de structurer l’association, de réaliser davantage d’activités en équipe ou sur les camps.

Le mécénat de compétence nous permet de compter sur les qualifications de vos collaborateurs pour ainsi soutenir nos bénévoles dans leurs efforts auprès des jeunes.

Mais vous pouvez également faire du mécénat financier pour soutenir le Mouvement Eucharistique des Jeunes.

Cela permet à l’entreprise donatrice de faire une réduction d’impôt égale à 60 % du montant du don, pris dans la limite de 5 % du chiffre d’affaires hors taxes.

Ainsi, pour un don de 2 000€, le don revient à l’entreprise à 800€.

Pour un don de 5 000€, le don revient à l’entreprise à 2000€.

Pour un don de 10 000€, le don revient à l’entreprise à 4000€.

De plus, l’association s’engage pour un total de 25% du montant du don à donner des contreparties à l’entreprise donatrice :

  • Présence du logo de l’entreprise sur le site du MEJ
  • Autres contreparties à prévoir

Le Mouvement Eucharistique des Jeunes
Le Mouvement Eucharistique des Jeunes est un mouvement d’éducation humaine et spirituelle catholique, agréé éducation populaire par le Ministère en charge de la Jeunesse. Le projet éducatif repose sur le développement intégral de la personne afin que chaque jeune puisse faire le lien entre sa vie et sa foi.

Contact
Centre National
29 rue Michel Ange
75016 Paris
Tel : 01 40 71 70 00
Mail : secretariat@mej.fr
Presse
Contact presse : Laure de Salins
laure.desalins@mej.fr
01 40 71 70 14
Archives

Boutique en ligne
Retrouvez les indispensables du Mouvement : tenues, insignes, outils de communication ou encore objets pédagogiques pour animer les rencontres. La boutique en ligne du MEJ ouvre courant 2018-2019 : encore un peu de patience !
Ressources et Outils
Revues
Sites Internet
L'appli de prière du MEJ
Abus sur mineurs : le MEJ s’engage