• Pourquoi inscrire mon enfant au MEJ ? Qu’est-ce que ça lui apportera ?

Inscrire son enfant au MEJ, c’est lui permettre d’avoir un espace à lui où il peut, à son rythme et avec l’aide du responsable d’équipe, apprendre à écouter et s’exprimer en confiance, développer un regard bienveillant sur ce qui l’entoure et sur lui-même, tisser une relation personnelle avec Dieu, comprendre la foi de l’Eglise et en témoigner, apprendre à faire des choix en s’exerçant au discernement spirituel ou encore prendre des initiatives au sein de l’Eglise et dans le monde.

  • Qu’est-ce qu’on fait au MEJ ?

Le mieux est de découvrir nos activités en allant par ici !

  • Est-ce que j’impose la foi à mon enfant en l’inscrivant au MEJ ? Quelle différence avec le catéchisme ?

Dans le projet éducatif du MEJ, la dimension de la liberté intérieure est très importante. Le Mouvement donne des clés pour mieux comprendre mais nous ne faisons pas d’enseignement à proprement parler. Notre pédagogie est davantage une méthode pour que le jeune apprenne à poser des questions, à chercher par lui-même, librement ! Nous l’accompagnons dans sa croissance humaine et spirituelle en nous adaptant à son rythme.

  • Mon enfant a déjà beaucoup d’activités : est-ce bien raisonnable d’en rajouter une ?

Entre le tennis, la danse, le piano ou encore le foot, difficile d’organiser un emploi du temps adapté ! Mais le MEJ ne peut être comparé à une activité comme les autres. C’est un lieu unique où le jeune ne sera pas jugé sur ses performances mais sera accueilli comme il est avec tous ses talents à fructifier ! C’est un endroit où on peut poser toutes les questions que l’on veut, sans tabou. Les amitiés qu’on y tisse restent souvent pour la vie tellement on partage des moments forts ensemble !

  • Nous ne sommes pas pratiquants, est-ce embêtant ? Mon enfant n’est même pas baptisé…

Le MEJ accueille chaque famille avec joie ! Quel que soit votre chemin personnel de foi, votre enfant trouvera sa place au sein du Mouvement. Vous avez peur de ne pas pouvoir répondre à toutes ses questions sur la vie, la mort ou Dieu ? Pas de panique, personne n’a toutes ces réponses ! Le mieux est de lui proposer de l’accompagner à la messe ou de commencer par des petites prières en famille. Peut-être y trouverez-vous un sens pour vous aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *