Accueil > La Newsletter > Le billet de Nicolas Sirot

Le billet de Nicolas Sirot


"Avenir...
Charles Péguy disait : « Pour la première fois dans l’histoire du monde, les puissances spirituelles ont été toutes ensemble refoulées non point par les puissances matérielles mais par une seule puissance matérielle qui est la puissance de l’argent. »

Nous dirions que la situation est sans aucun doute bien pire maintenant, et pourtant le MEJ et ses camps témoignent que l’argent ne fait pas tout reculer : Les camps MEJ ne fonctionnent que par l’action des bénévoles. Un homme qui n’aurait pas la foi, rencontrant des bénévole des camps MEJ, pourrait dire qu’il a rencontré des « fous, qui chantent bien d’ailleurs. Ils sont responsables de mineurs bénévolement pendant 3 semaines de leur temps sur leurs vacances ! Et pour leur donner le goût de la liberté, pouah mais à quoi bon ! Ils sont fous, vraiment ! »
Toute proportion gardée, il est plaisant de penser que ceux qui croisèrent les apôtres devaient aussi les prendre pour des fous.

Cet été nous aurons la joie et l’honneur de compter dans nos camps 1500 jeunes et des centaines de bénévoles sans lesquels rien ne serait possible.

Malheureusement des jeunes ne pourront pas venir en camps, par manque d’argent (il est possible de faire des dons spécifiques dans ce sens) ou parce que nous ne pouvons pas organiser les équipes d’animateurs nécessaire à davantage de camps : Nous avons encore besoin de renforcer nos équipes de responsables bénévoles.

Beaucoup de ces bénévoles déjà engagés ont entre 18 et 21 ans, et un bon nombre est plus âgé – heureusement la folie n’a pas d’âge. Ils sont engagés, ils sont peut-être fous mais d’une folie qui, à la mesure de ce qu’est un camp (un projet modeste mais ambitieux), n’est pas seulement le sel de la vie, mais la vie. La vie sans sel n’est plus la vie. Ils ont bien des faiblesses, mais aussi des talents, ils animent des jeunes mais eux aussi apprennent bien sûr, ils font des erreurs mais ne désespèrent pas, ils prennent des chemins divers, parfois se disputent mais aiment parler tard dans la nuit de leur espérance (au fameux 5ème), ils sont du monde entier, et tous espèrent être un peu de « la lumière du monde ». Ils sont au service des jeunes. Ils sont au service de leurs convictions. Ils sont au service de l’avenir. Ils sont au service de la lumière.

Que la lumière qui est en nous ne soit pas jalouse de sa clarté, de sa chaleur ! Que la lumière soit dans les camps du MEJ !

Inscription : http://www.mej.fr/Animer-encadrer-un-camp
Information : http://www.mej.fr/Les-equipes-des-camps