Accueil > Actualité > A la rencontre du MEJ Paraguay 3/3

A la rencontre du MEJ Paraguay 3/3


Episode 3. Un CampaMEJ international !

Pour ce deuxième week-end MEJ, avec l’équivalent des Témoins Aujourd’hui/Equipes ESpérance/Equipes Apostoliques, nous avons rendez-vous à Pa’i Puku, dans une école des jésuites, au nord d’Asuncion, la capitale du Paraguay.


Accueil à Pa’i Puku

Nous retrouvons les MEJistes de San Ignacio dans le bus puis ceux d’Asuncion nous rejoignent… Autant vous dire qu’avec les guitares et les chants, on commence le camp avant même d’arriver !


Accueil à Pa’i Puku

Le week-end s’ouvre sur un grand jeu d’eau et quelques chants gestués, histoire de se remettre du voyage. Clarence et nous-mêmes sommes propulsés sur scène pour apprendre aux 150 MEJistes les gestes d’ « Amis dans le Seigneur », LA chanson qui a marqué les MEJistes paraguayens qui ont participé au centenaire du MEJ à Rome, l’été dernier.

Après une répartition en équipes et un goûter, nous partons tous à la messe puis à la veillée, le Festimej.


FestiMEJ

Les équipes de chaque ville présentent un spectacle de danse ou de musique paraguayenne, d’autres des chants ou des mimes, d’autres enfin un sketch.


FestiMEJ


FestiMEJ


FestiMEJ

Notre petite équipe française s’est lancée dans la traduction d’ « Un grain de sel ». Le refrain gestué a un grand succès mais le véritable défi de Fati et Caren, deux animatrices, est d’apprendre et de diffuser le Madison !

Le lendemain s’ouvre avec une prière du matin internationale : un petit groupe de chiliens nous ayant rejoint, nous répétons ensemble les prières MEJ de chacun des pays. Puis nous enchainons sur un atelier, réclamé par Ada, sur la prière de Taizé. L’idée est d’expliquer comment mettre en place un tel moment de prière dans sa communauté et de répéter quelques chants en vue de l’expérimentation du soir.


Atelier Taizé

La journée se poursuit avec un « Téma » sur la Vierge Marie et un grand jeu en équipe sur la réconciliation. Chacun doit faire mémoire d’un moment de conflit avec une personne et planter un ou plusieurs clous sur le bâton qu’il a reçu. Il va ensuite passer dans plusieurs ateliers pour cheminer vers le pardon et transformer ce bâton, ôter le clou, contempler la marque qu’il laisse et peindre le tout pour offrir cet objet à la personne à qui il pardonne.


Se réconcilier

Puis vient le moment de prière à la manière de Taizé dans la chapelle de Pa’i Puku, qui se clôt par une adoration proposée par le MEJ Chili.


Prière de Taizé

Avant la veillée, tout le monde se réunit par ville d’origine afin de réfléchir sur les faiblesses de chaque communauté et prendre des résolutions pour s’améliorer. Toutes ces mauvaises choses seront brûlées dans un grand feu et chaque équipe s’engage, par des résolutions simples, devant le reste des groupes. Un moment très fort !


Engagement des équipes


Engagement des équipes


Engagement des équipes

Le lendemain, c’est déjà la fin… Un dernier grand jeu nous réunit avant la messe de clôture, présidée par le padre Luna, provincial du Paraguay. Là, le Mej de France était présent dans les offrandes à travers une croix MEJ et un petit mot sur l’espérance. Inigo, qui nous a envoyé en volontariat, à travers un tee-shirt. Et le MEJ Chili à travers sa propre croix MEJ. Pour l’envoi, nos amis chiliens nous ont confié cette croix, que nous offrirons au MEJ France à notre retour de volontariat !


Messe de clôture

Au MEJ Paraguay, ils n’ont pas la chance d’avoir leurs propres chansons comme le MEJ France, mais voici une chanson qu’ils aiment particulièrement :

https://www.youtube.com/watch?v=-lHPA8pmNuA